Paris: des urinoirs secs bientôt installés gare de Lyon – BFMTV

Deux urinoirs qui fonctionnent sur le même principe que des toilettes sèches vont être installés à proximité de la gare de Lyon à Paris début janvier. Un concept inventé par une entreprise nantaise qui vise à lutter contre les «épanchements sauvages» dans les rues et les mauvaises odeurs.

Deux Uritrottoirs vont faire leur apparition à Paris. La SNCF a décidé de tester ces urinoirs, à proximité de la gare de Lyon. Deux d’entre eux seront installés rue de Bercy et mis en service à partir du 2 janvier.

Ces urinoirs qui ressemblent plus à des bacs à fleurs qu’à une vespasienne fonctionnent comme des toilettes sèches. Dans la partie inférieure du bac, un mélange de sciure, de paille et de copeaux vient absorber l’urine. Les urinoirs sont aussi gérés à distance grâce à des capteurs qui permettent à un prestataire de savoir lorsqu’il faut venir renouveler le mélange de paille. Un mélange qui deviendra compost et qui sera utilisé pour la jardinière, située à l’étage supérieur de l’urinoir.

«On répond à une problématique importante des villes avec les épanchements masculins sauvages sur les murs et les trottoirs. L’urinoir sec devient pertinent parce qu’il n’est pas connecté au réseau d’assainissement et s’installe facilement», explique à BFMTV.com Laurent Lebot, cofondateur de l’entreprise Faltazi, à l’origine de l’Uritrottoir.

Fini les odeurs

Avec son associé Victor Massip, ils ont imaginé ce dispositif qui peut s’installer contre les murs et dans les angles, à l’abri des regards. Un système qui, d’après ses inventeurs permettrait à ces messieurs de pouvoir se soulager dans la rue, tout en supprimant le problème des odeurs. L’entreprise espère que les urinoirs secs pourront se généraliser dans les villes et notamment à Paris.

«On est en contact avec les services de la mairie de Paris. Ils veulent voir comment ça va se réaliser avec la SNCF pour peut-être développer le concept», poursuit Laurent Lebot.
En plus des deux exemplaires parisiens, trois Uritrottoirs seront installés à Nantes l’an prochain.

THOMAS PERNETTE

Posted on 14 février 2017 in France, Presse

Share the Story

Back to Top